“Casse les murs”

3ème édition de la semaine « Casse les murs »du 8 au 12 décembre 2014 .

 

 Les ateliers proposés

  • Podorythmies, ou que faire avec les pieds quand les mains sont prises – OLIVIER DEPOIX

Podorythmies – Photo SKV

Le terme podorythmie est employé pour parler du tapé de pieds en musique québécoise et acadienne. On peut l’étendre à toute pratique qui permet de produire un rythme avec les pieds. Cet atelier vous permettra de découvrir quelques techniques utilisées pour « taper » les reels, les jigs ou encore la bourrée, la valse… et pourquoi pas la gavotte ou le plinn ?

  • Le collectage – STEPHANE FOLL

Que nous soyons enseignants, élèves, professionnels ou amateurs, les thèmes (mélodies, danses marches…) que nous jouons ne proviennent pas la plupart du temps de notre héritage familial. Ils ont été collectés. Ce travail de collectage a été et est toujours primordial pour nos pratiques. L’atelier a donc pour but d’en retracer l’histoire, les méthodes, les acteurs…

  • Limite linguistique, une frontière pour la musique ? – RONAN GUEBLEZ

La limite linguistique sépare, du nord au sud, les parties bretonnantes et gallo. Concernant la langue, elle est établie de façon très nette ; mais est-ce le cas lorsque l’on parle de musique, de chanson ou de danse ?

  • Le Piobaireachd : grande musique de cornemuse écossaise – JORDANE GUILLOUX
La grand cornemuse écossaise

La grand cornemuse écossaise

En plus de son riche répertoire de musique populaire, la cornemuse écossaise possède une musique savante écrite et très codifiée. Au cours de cet atelier, les élèves de SKV ont pu en découvrir ses formes, ses différents styles et ses grands interprètes.

  • La famille des guitares – YANN-GUIREC LE BARS

La théorie de l’évolution fonctionne aussi pour les instruments de musique et nous donne à partir du même instrument antique «khitar» : mandoline, mandole, guitare (classique, folk, électrique, 12 cordes, à résonateur, banjos, etc.). L’atelier avait pour but de faire découvrir la diversité ainsi que les techniques de jeu adaptées aux différents styles.

  • Chant dans la ronde – RONAN LE DISSEZ

Chant dans la ronde – Photo SKV

Le chant est à la base de la plupart de nos musiques. La ronde est à la base de la plupart de nos danses. Dès lors, quoi de mieux pour parfaire son savoir-faire de musicien que pratiquer le chant dans la ronde.

 

  • HARA : la base du geste instrumental – TRISTAN LE GOVIC

Pour jouer ou pour chanter, les musiciens ont besoin de maîtriser leur geste comme les sportifs ou les artisans. Marcher, écrire, conduire, utiliser l’ordinateur…la base de la maîtrise du geste est la même pour tous quelle que soit l’activité. Dans notre apprentissage du geste instrumental, le HARA donne des clés : comment se relâcher, comment se « détendre » pour mieux jouer. Cet atelier a permis d’aborder cette technique du HARA à travers des exemples concrets des exercices simples à réaliser au quotidien et aussi dans la pratique instrumentale.

  • Ostinatos et construction musicale – MATHIAS MANTELLO

Invention de phrases musicales où chacun joue obstinément une formule rythmique ou mélodique différente. La superposition de ces formules simples crée la structure plus complexe de la phrase, structure qui évolue au gré de l’ajout ou du retrait de parties.

  • Accorder son instrument, l’oreille musicienne – YVON ROUGET

L’accordeur électronique est bien pratique mais n’est pas infaillible, peut tomber en panne. Savoir accorder son instrument est indispensable. L’atelier  a abordé les techniques pour y parvenir en sachant identifier quoi écouter et comment écouter.